Anne Gosselin, céramiste sculpteur

Autodidacte, je viens à la sculpture après plusieurs années de travail de la terre en tant que céramiste. Inscrite à la Maison des Artistes depuis 1992, j’ai participé à de nombreuses expériences de travail dans les écoles et auprès de jeunes handicapés. Parallèlement aux expositions "à l'extérieur", mon atelier accueille des amateurs de la terre pour apprendre à tourner ou modeler. Depuis l’année 2000 certaines de mes sculptures sont en bronze. Je suis membre de l’association C.H.N. Céramistes en Haute-Normandie.

Anne Gosselin, sculpteur à Longueville-sur-Scie  Anne Gosselin, sculpteur à Longueville-sur-Scie  Anne Gosselin, sculpteur à Longueville-sur-Scie  Anne Gosselin, sculpteur à Longueville-sur-Scie
Anne Gosselin, sculpteur à Longueville-sur-Scie  Anne Gosselin, sculpteur à Longueville-sur-Scie   Anne Gosselin, sculpteur à Longueville-sur-Scie   Anne Gosselin, sculpteur à Longueville-sur-Scie

 

Depuis toujours, la terre m'a fascinée.

Sculpture  Anne Gosselin  Longueville-sur-SciePar sa bonne odeur dans la forêt, par sa chaleur rassurante qui protège, enveloppe, ... par sa fertilité, car c'est en elle que germent les végétaux mais aussi, les larves, les chenilles bien à l'abri pour l'hiver.

Curieusement c'est d'elle que naît la vie et c'est en elle que nous retournerons nous coucher après celle-ci.

Au toucher, la plasticité de l'argile est incomparable et, grâce à elle les premières civilisations ont modelé les ustensiles nécessaires à leur vie. Des pots du potier à la fabrication des briques ou la construction de maisons en terre sèche ou en torchis, ses possibilités sont immenses ! La terre m'apparaît comme un matériau noble et si proche de nous... tellement humaine.
 

Dieu n'a-t-il pas créé l'homme avec un peu de glaise ?

Sculpture Anne Gosselin


Lorsque je modèle des personnages d'argile, même si au départ mon idée est bien concrète et précise à mon esprit, je me laisse pour une part, guider par le travail qui se fait intuitivement.

Tel ou tel geste induira le suivant et j'assiste en quelque sorte à la naissance d'un visage qui surgit, une silhouette qui apparaît ou à la forme d'une main dans le pli d'un vêtement.

Cela donne bien souvent au final, une réalisation proche de mon idée première, mais réalisée différemment de mon esquisse. C'est là toute la magie de ce matériau souple et malléable à souhait.

 

Vous avez des questions ? Appelez Anne Gosselin